top of page

Pastels secs

Dernière mise à jour : 27 mars



Les pigments ne servent pas uniquement à fabriquer de la peinture. Il est très facile d'en faire un autre médium : le pastel sec.

Pour cela, il faut quelques ingrédients :

- du pigment de couleur (ici du rouge basque synthétique)

- du kaolin (argile blanche)

- de la gomme adragante (ou arabique, guar)

- de la glycérine

- du pigment blanc et noir pour les dégradés.

- de l'eau




Placer 9 parts de pigment coloré et 1 part de kaolin sur une plaque et mélanger.

Ajouter un peu d'eau au centre et mélanger avec un couteau pour obtenir une pâte (elle ne doit pas adhérer).

Ajouter 2 gouttes de glycérine.

Ajouter un peu de gomme adragante et continuer à écraser et modeler jusqu'à ce que le mélange soit homogène.



Collecter la pâte sur un couteau et partager le mélange en 2 moitiés, l'une d'elle sera utilisée pour les déclinaisons de nuances.

La fabrication de ces dernières résulte de l'addition d'une quantité égale de blanc (ou de noir) à la pâte colorée, ce qui permet d'obtenir une teinte plus claire (ou foncée).




Rouler la pâte en une forme cylindrique entre les doigts ou entre 2 cartons. Couper le pastel en morceau et laisser sécher 10 jours.

Au centre de la photo ci-dessus, la couleur rouge basque de base.

A gauche de l'image, 2 déclinaisons plus claires et à droite, les nuances plus foncées.



3 comentarios


Bonjour,

Comment arrivez-vous à rouler vos pastels alors que la pâte reste quand même très fluide ? Pour des pastels très crémeux comme les unisson ou senneliers, faut-il rajouter plus de kaolin ou pas ?

En vous remerciant,

Cordialement,

Melie.

Me gusta
Contestando a

Bonjour,

Très bien, je vous remercie pour votre réponse rapide.

Je pensais que le Kaolin, la charge donc, rendait les pastels trop durs...

En vous remerciant,

Cordialement

Mélie.

Me gusta
bottom of page